Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ancilla-et-cauchemars.over-blog.com
  • Le blog de ancilla-et-cauchemars.over-blog.com
  • : une histoire, un dessin, mieux qu'une thérapie
  • Contact

Profil

  • Bananolue
  • timide, préférant l'humour à toute autre forme de communication
  • timide, préférant l'humour à toute autre forme de communication

Catégories

3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 12:02

Quand son pied glissa dans la gadoue, sa main se rattrapa automatiquement à une barrière qu'elle n'avait pas encore remarquée. Sa vue devint plus nette encore, son esprit se stabilisait. Est-ce qu'il tirait sur Lili ? Est-ce qu'il lui demandait de tirer sur Lili ? Son chat, son amie ?

"Non, marmonna-t-elle plus pour elle même. je ne vais pas tirer.

La carabine tomba au sol.

Il la ramassa.

_ Quoi, j'ai pas entendu ??!!Il lui recolla la carabine dans les bras. Tu te tourne et tu tire.

_ NON ! Elle avait beau être trouillarde, pour Lili elle ne réfléchissait même pas.

Il la saisit au collet et lui colla le visage contre la barrière. Léa pu admirer le grillage au dessus de sa tête.

_ Tu vas tirer, articula-t-il avec violence retenue, sur ces Macaques. Pas ton chat. Bougre d'imbécile.

Ces derniers mots, dits sur ce ton lui arrachèrent un sourire. C'était incongru, décalé. Il pouvait lui défoncer le crâne sur le bois de la barrière, sa voix lui disait qu'il en était capable, mais cette insulte n'avait pas de poids. c'était ridicule.

_ Tu m'as compris ?

_ Oui." Cracha-t-elle.

Elle releva le coude, soutint la carabine, visa et vis ce qui l'horrifia. Lili était enfermée dans une cage, pendu à un arbre. Une horde de Macaque sautait, courait, se battait juste en dessous. Ses bras faiblirent. Dans quelle maison était-elle tombée ?

Il la bouscula, la tirant de sa torpeur.

" TIRE !" Elle s'exécuta. Le bruit ranima sa douleur à la tempe. Au loin un hurlement inhumain rebondit jusqu'à eux. Un Macaque s'affaissa. "Ouai, il passa son bras autour de son cou, je savais bien que tu savais faire ça.

Léa posa la carabine le long de la barrière.

_ Liberez là, si jamais ils arrivent à l'attraper, elle déglutit, ils vont la tuer

_ bien pire, ils vont la déchiqueter et la bouffer. Francis éclata de rire. T'inquiète c'est pas dans notre intérêt. Allé, tire encore. J'ai ai deux dans la grange à vider. Il lui tapa dans le dos. Aprés on parlera de la suite."

Il rit en s'éloignant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bananolue - dans "LES LAPINS"
commenter cet article

commentaires