Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de ancilla-et-cauchemars.over-blog.com
  • Le blog de ancilla-et-cauchemars.over-blog.com
  • : une histoire, un dessin, mieux qu'une thérapie
  • Contact

Profil

  • Bananolue
  • timide, préférant l'humour à toute autre forme de communication
  • timide, préférant l'humour à toute autre forme de communication

Catégories

3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 15:36

Léa recula instinctivement, Lili siffla. Il ressera son étreinte, ses doigts forts s'enfoncèrent dans sa chaire.

"je ne pense pas que partir maintenant soit une bonne idée" Articula-t-il.Son accent si chaud du Sud détonnait avec l'expression de son regard. Alors Léa comprit pourquoi elle avait tant hésité à entrer dans cette maison la veille au soir. Elle tira un coup sec. Inutil. "Et tu vas aller où avec ton chat ?" Il tira à son tour. Elle partit en avant, sa nuque craqua. Il la traina jusque dans le salon où hier soir il semblait presque aimable. Presque, songea Léa, mince, presque. J'aurais du le sentir. "On n'a jamais assez de main ici, il la bouscula pour la faire entrer dans la cuisine, l'odeur y était épaisse et mauvaise, c'est qu'une ferme ça donne du boulot.

_ Non, je, Léa se débattit, laissez nous partir. Je me fiche de ce que vous faites ou pas ici, je veux juste partir.

_ ON VEUT TOUS QUELQUE CHOSE ! Tonna-t-il. La question est simplement qu'est-on prêt à faire pour l'obtenir."

Il se penchait sur elle et son haleine avait cette odeur, comme la cuisine. Une odeur de quelque chose de déjà mort.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bananolue - dans "LES LAPINS"
commenter cet article

commentaires